octobre 24, 2021

MEDIAS-LIBRES

MEDIAS-LIBRES

Vous constaterez qu’en 2004(!) les scientifiques avaient déjà fourni des indications sur la façon dont une pandémie épidémie peut évoluer, y compris le type de pandémie dont nous sommes confrontés actuellement. Pour votre commodité, j’ai extrait quelques citations clés à prendre en compte dans cette publication:

0 0
Read Time:1 Minute, 42 Second

Si vous lisez ce document (https://science.sciencemag.org/content/303/5656/327.long), vous constaterez qu’en 2004(!) les scientifiques avaient déjà fourni des indications sur la façon dont une pandémie épidémie peut évoluer, y compris le type de pandémie dont nous sommes confrontés actuellement. Pour votre commodité, j’ai extrait quelques citations clés à prendre en compte dans cette publication:

1.Certaines caractéristiques phylogénétiques sont principalement affectés par la sélection naturelle qui découle de l’immunité affaiblie

2.La modélisation montre que les cycles épidémiques surviennent de façon répétée, l’incubation est courte et les périodes de contagions fortes

  1. La primo-infection ou la vaccination donne une protection imparfaite contre les autres variantes du virus

4.
Pression immunitaire et forte adaptation: C’est le fait qu’une adaptation virale rapide, coïncide avec une risque plus grand de la réplication du virus.

Geert Vanden Bosche Note: Parmi les différents scénarios décrits par les auteurs, celui-ci est celui qui s’applique à la pandémie actuelle

  1. La réponse immunitaire augmente de ~ 6 jours, en soulignant l’idée que l’immunité innée, la perte de cellules sensibles, ou d’autres mécanismes jouent un rôle majeur dans la limitation de l’infection
  2. Cela montre un potentiel élevé pour la transmission de certains variants viraux, comme la réplication virale se produit au cours d’une période de sélection de résistance au système immunitaire.

Science (https://science.sciencemag.org/content/303/5656/327.long)
Unifying the Epidemiological and Evolutionary Dynamics of Pathogens
A key priority for infectious disease research is to clarify how pathogen genetic variation, modulated by host immunity, transmission bottlenecks, and epidemic dynamics, determines the wide variety of pathogen phylogenies observed at scales that range from individual host to population. We call the melding of immunodynamics, epidemiology, and evolutionary biology required to achieve this synthesis pathogen “phylodynamics.” We introduce a phylodynamic framework for the dissection of dynamic forces that determine the diversity of epidemiological and phylogenetic patterns observed in RNA viruses of vertebrates. A central pillar of this model is the Evolutionary Infectivity Profile, which captures the relationship between immune selection and pathogen transmission.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

X