octobre 24, 2021

MEDIAS-LIBRES

MEDIAS-LIBRES

La Commission européenne réprimande la Pologne, veut des éclaircissements et menace la Cour de justice de l’UE BY LASOURCE

0 0
Read Time:2 Minute, 6 Second

La Pologne n’a pas mis en œuvre les règles de l’UE dans les délais impartis. En effet, elle a été invitée par la Commission européenne à fournir des explications. Cependant, il s’avère que nous ne sommes pas les seuls. Pas moins de 23 États membres ont reçu une demande d’explication.

Le droit d’auteur fait l’objet d’une réprimande de la part de l’institution de l’Union polonaise et de 22 autres pays associés dans la communauté. Il s’avère que les règles désignées par l’UE devraient être introduites dans la réglementation nationale au plus tard le 7 juin 2021.

Entre-temps, seuls quatre pays se sont conformés aux lignes directrices de la Commission européenne. Dans ce cas, les Pays-Bas, Malte, l’Allemagne et la Hongrie figuraient parmi les premières.

Le droit d’auteur. La Commission européenne réprimande les États membres
Le journal Journal Prawna rapporte que la Commission européenne a demandé à 23 pays d’expliquer pourquoi ils n’avaient pas mis en œuvre les règles de l’UE.

Qu’est-ce que le différend concerne? Il s’agit de la mise en œuvre de la directive sur le droit d’auteur et les droits voisins dans le marché unique numérique (2019/790). Le Parlement européen et le Conseil de l’UE l’ont adopté en 2019 et la date limite pour la mise en œuvre de la législation nationale pertinente a expiré au début de juin 2021.

Lockdown pour les non-vaccinés. Le Conseil médical veut diviser les Polonais avant la 4e vague.

Le gouvernement prépare une nouvelle taxe. Hommage caché dans l’accord polonais
Reuters a rapporté que « la Commission européenne nous a appelés à fournir des explications et à corriger l’inconduite. Les 23 pays ont deux mois pour le faire. Sinon, ils recevront un avertissement et la prochaine étape consistera à saisir le tribunal de l’UE. »

La DGP explique qu’en Pologne, la mise en œuvre de la réglementation de l’UE dans le droit national d’auteur relève du ministère de la Culture, du Patrimoine national et des Sports, qui n’a même pas encore présenté de projet de loi. Interrogé par le comité de rédaction du journal sur les raisons de cette situation, le ministère n’a pas répondu.

Même la France a reçu une réprimande de la Commission européenne, qui a introduit la législation de la directive en premier, mais n’a pas mis en œuvre l’ensemble du paquet de modifications.

BY LASOURCE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

X